Retraite spirituelle du mois de mai

Grâce à monsieur l’abbé Gabard, ce fut durant quatre jours une véritable symphonie spirituelle, où, de méditation en méditation, nous avons appris à mieux aimer Jésus, à la lumière des enseignements du père Jacques Sevin. Mieux aimer Jésus, c’est en faire véritablement notre Compagnon de chaque jour.

Pour cela, nous avons voulu vivifier notre quotidien par une intense vie liturgique : psalmodie de Prime le matin, messe, adoration, chant des Complies… Nous avons aussi voulu aussi nous exercer à de saines habitudes, pour repartir plus forts dans le monde : oraisons, lecture quotidienne, étude de l’Evangile.

Oui, vraiment, dans un climat de simplicité et de plein air qui n’eût pas déplu au vénérable Père, nous pouvons revenir de ces journées fermement décidés : nous savons le Chef que nous voulons servir. Nous savons le Frère que nous voulons aimer.

Plusieurs nous ont déjà témoigné des grâces obtenues durant cette semaine. « J’ai découvert la dévotion à la Croix », nous disait un retraitant. « Il en faudrait une par trimestre », disait une autre.

Plaise à Dieu que nous persévérions tous en cette voie… en attendant la prochaine édition !

 

Laisser un commentaire