Qui sommes-nous ?

Téléchargez notre flyer de présentation ici !


 

La Compagnie de la Sainte-Croix, c’est quoi ?

Un groupe de laïcs et de prêtres,
– qui veut se sanctifier dans l’esprit du RP Sevin ;
– qui se donne une règle de vie ;
– qui prie et souffre pour le scoutisme et la jeunesse ;
– qui agit pour développer et faire connaître la pensée du RP Sevin.

 

Comment agissez-vous ?

Nous utilisons la pédagogie et la spiritualité scoute, en les appliquant plus largement :

– sanctification personnelle (bulletin mensuel, règle de vie, sorties spirituelles) ;
– édition d’ouvrages de fond et de manuels ;
– pédagogie générale (site internetboutique et librairie) ;
– apostolat (retraite spirituellejournées CSC, camps pour les enfants) ;
– soutien aux associations scoutes ;
– scolaire (visites pédagogiques, conférences, projet d’une école) ;
– retour au réel (journées CSC : plein air / amitié / technique).

 

La CSC c’est qui ?

Actuellement, deux prêtres, quatre hommes et trois femmes.

 

Qui assure l’aumônerie ?

Deux prêtres de la FSSPX font partie de la CSC ; plusieurs capucins de Morgon / Aurenque nous conseillent et soutiennent au jour le jour ; d’autres prêtres de la FSSPX nous suivent.

 

 

Qui est le Père Sevin ?

Un jésuite français (1882-1951), passionné très tôt de marine et de chevalerie. Il se consacre à l’éducation et pense le scoutisme catholique avant de le développe dans le monde entier. Il développe aussi une spiritualité particulière et fonde un ordre religieux.
Ses réalisations sont nombreuses : scoutisme pour handicapés, école de la Maison Française, foyer pour orphelins, école primaire, ligue eucharistique, chants, poèmes, théâtre…

 

Qu’est-ce que vous appelez la pédagogie scoute ?

Le scoutisme est une formation complète qui vise à cinq buts (santé, habileté, caractère, sens de Dieu, esprit de service) par des moyens spécifiques : plein air, responsabilisation, vie en équipe, confiance, engagement, code d’honneur, intérêt, civisme.

Lors des formations qu’il donnait aux chefs, le Père Sevin donnait la définition suivante :
 » Le scoutisme est un mouvement d’éducation inventé par Baden-Powell, ayant pour but d’aider à l’éducation active de l’âme et du corps de l’adolescent. Education ayant pour base la religion, pour méthode essentielle l’étude de la nature pratiquée au moyen et dans le cadre d’une fraternité (patrouille) de campeurs coloniaux, et organisée comme un jeu, représentation, essai et préparation de leur vie sociale à venir et de citoyens chrétiens.  »

Très tôt, le Père a l’intuition que cette méthode peut être utilisée bien plus largement.

 

 

C’est quoi cette spiritualité du Père Sevin ?

Elle résulte de quatre grandes influences : saint Ignace, sainte Thérèse d’Avila, sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et, dans une autre mesure bien sûr, le scoutisme.

 

Elle vise à réaliser la pensée de saint Paul et l’identification au Christ par des vertus spécifiques : simplicité, joie, renoncement, service, optimisme, jeunesse spirituelle…

Le Père pense cette spiritualité dans un cadre chevaleresque : honneur, force au service de la faiblesse, inaptitude aux reculades, luxe de faire en tout plus qu’il n’en faut.

Dans un grand amour de la Croix, il s’agit d’imiter Notre-Seigneur Jésus-Christ dans ses vertus de chef et de frère.

 

Est-ce que vous êtes liés à un mouvement scout particulier ?

Nous sommes totalement indépendants de tout mouvement.

 

 

Pourquoi un camp-école ? D’autres associations en organisent.

A la demande de plusieurs associations, nous sommes partis de trois constats :
– il est aujourd’hui difficile pour un chef de se former (disponibilité, envie, conscience de la nécessité…) ;
– l’organisation de ces formations demande beaucoup d’énergie aux associations ;
– la formation des chefs est essentielle au bon fonctionnement de la méthode scoute.

Nous proposons donc :
– des dates différentes,
– un contenu différent,
– des formations / interventions à la demande.

 

Quel est l’intérêt des visites pédagogiques ?

Beaucoup de directeurs, instituteurs ou professeurs font le constat que l’école est trop spéculative dans sa forme actuelle. Elle forme bien les intelligences, mais peu les caractères. Elle n’est adapté qu’à certains enfants.
En parallèle, nous sommes forcés de faire le constat que si les enfants sont récalcitrants à l’enseignement scolaire, ils sont en général enthousiasmés par le scoutisme.

Les visites pédagogiques aident les établissements qui le désirent à faire se rejoindre l’un et l’autre, sans pour autant les confondre.

 

 

Quelle légitimité avez-vous pour faire tout ça ?

Lorsque nous considérons l’ensemble de nos membres, nous réunissons un certain nombre d’expériences et de savoir-faire :
– longue expérience scoute, sur les trois branches ;
– conseils de prêtres et de religieux, avec toute la portée que cela peut avoir ;
– travail de fond sur la pensée du Père Sevin, depuis plusieurs années ;
– étude personnelle, théorique et pratique : bibliographie scoute, spirituelle et pédagogique, stages de survie, formations d’éducateur (ILFM), pères de famille…
– expériences professionnelles : milieux scolaires, enfance handicapée, domaine de la culture, de la formation professionnelle…
– chaque fois que nécessaire, nous nous entourons des conseils de notre réseau de spécialistes.

 

Qui peut adhérer à la CSC ?

Toute personne majeure :
– les scouts, guides ou  » anciens  » ;
– ceux qui n’ont jamais fait de scoutisme ;
– célibataires, mariés, religieux ou religieuses ;

Différents niveaux d’engagement sont possible.
Vous pouvez aussi nous aider ponctuellement dans nos actions, sans forcément faire partie de la CSC.

 

Comment puis-je vous aider ?

• En priant pour nous ;
• En parlant de nous autour de vous (contacts directs mais aussi par Internet, facebook…) ;
• Par un don financier, déductible d’impôt (particuliers et entreprises) ;
• Par des dons en nature (matériel de camp, livres…) ;
• Par des achats à la boutique ;
• Par vos compétences : intervenir sur nos formations, nous aider au quotidien : site internet, édition, boutique, compétences techniques… ;
• En nous faisant intervenir près de chez vous : conférences, formations, etc.

 

A quoi servent les dons ?

• Une personne travaille à temps plein pour l’association ;
• Financer le site internet ;
• Aider la maison d’édition ;
• A financer des projets plus ambitieux : école, maison de quartier…

 

 

D’avance, nous vous remercions pour votre soutien et nous vous assurons de nos prières !

 

Jacques Sevin Chamarande