Les sept nains confinés

Pour terminer saintement ce Carême confiné et peut-être remettre un peu d’ordre dans notre routine, voici une série d’articles courts sur les sept péchés capitaux et leurs manifestations. De quoi cibler l’ennemi pour mieux l’attaquer par des résolutions concrètes !


Nous savons que toutes choses coopèrent au bien de ceux qui aiment Dieu” (saint Paul aux Romains, 8, 23).

De même, nous savons que le tentateur utilise toutes les situations pour nous tenter “car votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui il pourra dévorer.​” (Epître de saint Pierre, 5, 8)

En effet le tentateur, “imite un capitaine qui veut emporter une place où il espère faire un riche butin. Il assoit son camp, il considère les forces et la disposition de cette place et il l’attaque du côté le plus faible. Il en est ainsi de l’ennemi de la nature humaine. Il rôde sans cesse autour de nous ; il examine de toutes parts chacune de nos vertus théologales, cardinales et morales et, lorsqu’il a découvert en nous l’endroit le plus faible et le moins pourvu des armes du salut, c’est par là qu’il nous attaque et qu’il tâche de remporter sur nous une pleine victoire.” (saint Ignace, règle du discernement des Esprits n°327)

Notre situation actuelle de confinement présente des dangers, comme elle peut susciter des avantages. Nous pourrons observer cela à travers les sept péchés capitaux, si Dieu veut, dans les jours qui viennent.

Bon et saint Carême !

Paresse


Gourmandise


Luxure


Colère


Avarice


Jalousie


Orgueil

Laisser un commentaire